Les origines du café sont assez floues, il est très probablement originaire d’Ethiopie mais a été cultivé pour la première fois au Yémen. Il existe de nombreuses légendes racontant la découverte du café.

Méo sac grains café

L’HISTOIRE DU CAFÉ

La plus célèbre d’entre elles est celle du berger Kaldi et ses chèvres en Ethiopie qui remonte probablement au 8 ou 9ème siècle. Cette légende raconte qu’un jour, un jeune berger nommé Kaldi remarqua que ses chèvres étaient anormalement excitées. Très surpris il décida alors d’en faire part aux moines d’un couvent voisin qui découvrirent que les chèvres consommaient les baies rouges de certains arbustes auxquelles personne ne s’était encore intéressé. Intrigués, les moines décidèrent de cueillir ces baies rouges et se lancèrent dans diverses expériences jusqu’à en faire une infusion qu’ils burent et adoptèrent pour son goût et ses vertus excitantes et revigorantes qui leur permettaient de tenir durant de longues veillées de prière.

Malgré ces légendes, les historiens situent les origines du café en Ethiopie (appelée autrefois Abyssinie) et plus précisément dans la région de Kaffa où le premier Coffea arabica aurait poussé. Mais il faut attendre le 10ème siècle pour qu’on retrouve la trace du café dans les livres. Il aurait été utilisé à ses débuts surtout comme remède. Quant aux traces archéologiques, elles ne confirment la consommation du café qu’à partir du 12ème siècle. Les premières plantations de café sont apparues au 15e siècle au Yémen.

Morbi vitae purus dictum, ultrices tellus in, gravida lectus.

L’EXPANSION DU CAFE A TRAVERS LE MONDE

Dans un premier temps, c’est au sein même de l’Ethiopie que va se répandre la consommation du café et où serait naît par hasard la torréfaction. Par la suite, le café va alors traverser la mer Rouge et débarquer au Yémen où sa culture va véritablement se développer, puis dans toute l’Arabie où il va se substituer à l’alcool alors interdit par l’Islam. Le café va alors continuer son chemin sur la mer Rouge en gagnant d’abord la Mecque, puis Le Caire, Alexandrie, Istanbul et enfin l’ensemble du monde musulman.

Ce n’est qu’à partir du 17ème siècle que le café arrive véritablement en Europe, par les marchands Vénitiens très célèbres pour leur commerce avec le monde Oriental. Mais à ses début, le café alors mal connu est très vite critiqué tout comme en Arabie précédemment et notamment parce qu’il représente une menace étant surnommé par certains la « boisson des infidèles ».

Mais le café va résister et des pays comme la France, les Pays-Bas ou encore l’Angleterre vont implanter des caféiers dans leurs colonies afin de pouvoir s’approvisionner librement. De plus, de nombreux scientifiques vont alors s’intéresser à cette boisson alors au cœur de toutes les attentions et lui découvrir des nombreuses vertus et notamment thérapeutiques.

En France, c’est par le port de Marseille qu’a été introduit le café et c’est grâce à la cour du Roi Louis XIV que ce dernier est arrivé à Paris. Dès lors, de nombreux cafés vont voir le jour en France mais aussi partout en Europe. A la veille de la révolution, Paris ne compte alors pas moins de 2 000 cafés.

Recevez toute l’actualité Cafés Méo

Chaque mois, retrouvez un café d’exception, une promotion, une recette au café Méo et un article sur le café.

Aucun spam, vous pouvez vous désinscrire à tout moment.